Ecrit

GURUJI_ADDDRESSING_PEOPLE (9)Comment rétablir la santé dans un organisme? D’abord, traiter l’élément éther, qui est l’élément du mental. Si votre mental est obstrué par beaucoup trop d’impressions et de pensées, il draine votre pouvoir de résistance et expose le corps à la maladie. Lorsque le mental est clair, calme, méditatif et dans un état agréable, la résistance augmente dans le corps. Il ne permet pas à une maladie d’y entrer.

Le premier remède est donc de calmer le mental, alimenté par l’éther. Ensuite, aller à l’élément air, la respiration. L’aromathérapie dépend de cet élément. Puis la lumière, la chromothérapie. On peut voir la maladie d’une personne avant qu’elle ne se manifeste dans le corps. Certains médecins ont fait des recherches sur la photographie de l’aura, particulièrement sur des cas d’ulcères, de cancer et de diabète. Ils ont pris des photos six mois avant que ces maladies se manifestent dans le corps et ont découvert des taches. En énergisant notre organisme avec le prana – énergie vitale ou souffle – vous pouvez nettoyer l’aura et prévenir la maladie. C’est ce que fait le yoga. Maharishi Patanjali, auteur des Yoga Sutras, dit que le but du yoga est de« mettre un terme à la tristesse avant qu’elle n’apparaisse. »

Ensuite, traiter l’élément eau. Jeûner à l’eau, purifier l’organisme avec de l’eau peut rétablir l’équilibre dans l’organisme. Et le dernier recours, bien entendu, réside dans les différentes plantes médicinales, médicaments et opérations. On fait appel à eux lorsque tout le reste a échoué ou lorsque nous avons négligé ces autres étapes; alors ils deviennent inévitables.

Notre respiration a beaucoup de secrets à nous révéler. Pour chaque émotion, il y a un rythme correspondant dans la respiration. Et chaque rythme influe sur une certaine partie du corps. La méditation consiste à observer le lien étroit qui existe entre ces sensations, le niveau du corps et l’état d’esprit du mental.

Avez-vous déjà observé les sensations que vous vivez lorsqu’une personne vous complimente? Ou lorsque vous contemplez un coucher de soleil ou êtes avec une personne qui vous est très chère et proche de vous? Vous ressentez une expansion du mental et de la conscience. Même si nous sentons qu’il y a du bonheur et des sensations, nous ne remarquons pas leur connexion. C’est parce que notre attention porte sur cet objet et non sur la sensation. Lorsque vous êtes malheureux, il y a une sensation de contraction. Quelque part à l’intérieur, vous vous sentez à l’étroit et tendu; il y a une contraction de la conscience – c’est cela le malheur, le chagrin.

La connaissance est de savoir ce qui apporte de l’expansion. Quel est ce quelque chose dans le corps qui se dilate et se contracte, qui se sent heureux ou malheureux, qui s’exprime et expérimente, qui évolue et vit les événements? Cette connaissance, cette recherche est l’étude de la conscience, de la vie, du prana, de l’Ayurvéda.

La respiration est le premier acte de la vie et aussi le dernier. Entre les deux, même si nous inspirons et expirons continuellement, nous ne portons pas attention à la respiration. Si vous observez la respiration, vous découvrirez qu’en une minute, nous respirons près de 16 ou 17 fois. Si vous êtes fâché, cela peut monter à 20; si vous êtes extrêmement tendu et en colère, peut-être 25 respirations par minute. Mais si vous êtes calme, agréable et heureux, vous respirerez 10 fois. Et si vous êtes en méditation profonde, seulement deux ou trois respirations.

Si vous observez un nouveau-né et son rythme respiratoire, vous serez étonné de voir à quel point il est régulier. Les bébés respirent à partir des trois parties du corps. Leur respiration est très profonde et lorsqu’ils respirent, leur ventre se gonfle; lorsqu’ils expirent, leur ventre entre. Mais si vous êtes nerveux ou tendu, vous faites l’inverse. Il n’est pas nécessaire d’aller à l’école ou d’apprendre ces choses de quelqu’un. Si votre mental est très attentif et observateur, vous apprendrez beaucoup seulement en observant les gens, les enfants et la nature environnante. Toutefois, notre mental est préoccupé par tellement de choses, de jugements, d’opinions et d’impressions que nous sommes incapables d’observer et de percevoir les choses raffinées dans la nature.

 

Ecrit

GURUJI_ADDDRESSING_PEOPLE (9)La vie comporte quatre caractéristiques : elle existe, évolue, s’exprime et s’éteint. Pour cela, elle dépend des cinq éléments : terre, eau, air, éther et feu. Ceux-ci correspondent aux cinq sens : odorat, goût, toucher, ouïe et vue.

L’Ayurvéda est l’étude de la vie – Veda signifie connaître et Ayur signifie vie. Selon l’Ayurvéda, la vie – ou l’existence – ne consiste pas en des compartiments rigides, mais en un flot harmonieux. Même les cinq éléments ne sont pas des compartiments étroits d’objets définis – ils circulent l’un dans l’autre. Chaque élément contient les quatre autres. L’Ayurvéda a donc une approche holistique de la vie.

L’élément le plus subtil en nous est l’espace, dont notre mental est constitué, et l’élément le plus grossier est la terre, dont nos os, notre peau et structure corporelle sont constitués. Pour comprendre la physiologie, ses caractéristiques et son influence sur le mental, on a divisé l’organisme en trois doshas ou déséquilibres : Vata, Pitta et Kapha.

Lorsqu’une maladie survient, elle se manifeste d’abord sous forme de pensée, qui est l’aspect le plus subtil, puis sous forme sonore. Par la suite, elle se manifeste sous forme de lumière, c’est-à-dire dans l’aura. C’est alors seulement que la maladie se manifeste dans le corps. Au début, des symptômes apparaissent sous la forme fluide, et peuvent être éradiqués. Ensuite seulement, ils se manifestent sous la forme grossière, où ils requièrent des remèdes. En aromathérapie, une maladie peut être guérie seulement à l’aide de fragrances. Cette approche est axée principalement sur l’aspect préventif.

L’approche holistique de l’Ayurvéda comprend l’exercice, la respiration et la méditation. La respiration est synonyme de vie. Si quelqu’un ne respire pas, cela signifie qu’il n’y a pas de vie en lui.

Il est très intéressant de constater le lien entre la respiration et les trois doshas dans le corps. Ces doshas influent sur certaines parties du corps plus que d’autres. Par exemple, le dosha Vata prédomine dans la partie inférieure du corps – estomac, intestins, etc. Des maladies telles que des problèmes gastriques et des douleurs aux articulations sont attribuables à lui. Le dosha Kapha prédomine dans la partie médiane du corps. La toux est principalement le résultat d’un déséquilibre Kapha. Pitta réside dans la partie supérieure du corps, soit la tête – le caractère coléreux est un signe de Pitta.

Dans les techniques de respiration, le pranayama en trois étapes a un effet sur les trois doshas. Parmi les différentes techniques de respiration, il existe des exercices particuliers pour les parties inférieures, médianes et supérieures du corps. Après le pranayama en trois étapes, vous pouvez sentir un changement dans les doshas de votre corps. Quelque chose change dans le corps; vous ne vous sentez plus le même, vous vous sentez plus équilibré. Le pranayama rétablit l’équilibre dans l’organisme. Une fois que vous êtes dans le rythme du pranayama, vous constaterez que l’équilibre s’installe. Il est difficile d’en faire une habitude, mais la pratique elle-même est facile. Des rythmes respiratoires particuliers corrigent ces doshas et apportent l’équilibre aux parties du corps correspondantes. On retrouve également ces trois doshas dans nos doigts et les terminaisons nerveuses. Par exemple, l’index est lié à Kapha; le majeur à Vata; et l’annulaire à Pitta. On peut voir la circulation des doshas dans le corps d’une personne par la forme de ses doigts. Une autre façon d’équilibrer les doshas dans le corps est donc de pratiquer le pranayama avec les mudras, en appuyant légèrement sur les terminaisons nerveuses du bout des doigts.

Ecrit

gurudev-officialLe temps nous enseigne et nous assagit. Alors si vous êtes intelligents et sages, vous tirez des leçons du temps et vous célébrez. Si vous n’êtes pas sages, vous vous lamentez et chaque année qui passe vous rend triste. Le temps vous enseigne une leçon et vous assagit si vous êtes éveillés.

L’année 2016 a été fantastique. Nous avons tenu un grand événement. Ce que les gens croyaient impossible, nous l’avons rendu possible. Le Festival mondial des cultures http://www.artofliving.org/ca-en/world-culture-festival a eu lieu. Il comportait une gigantesque scène flottante de sept acres, du jamais vu, à la grande stupéfaction du monde.

Nous l’avons construite à New Delhi, sur les rives du fleuve Yamuna, au grand étonnement du monde. De ce lieu où les gens n’osaient même pas sortir de leur auto tellement c’était nauséabond et en mauvais état, nous en avons fait un champ de célébration. Il a été nettoyé et préparé pour l’un des plus gros événements qui n’aient jamais eu lieu dans le monde. Plus de 1,8 milliard de personnes l’ont regardé en direct, à partir de 188 pays. De ce nombre, 107 pays ont donné des performances et 182 dignitaires venus du monde entier ont participé. Et par-dessus tout, 2500 chefs religieux en ont fait le plus grand rassemblement interconfessionnel. Et 3,5 millions de personnes ont assisté au programme, au grand étonnement du monde, et ce, sans aucun incident, un événement qui a marqué l’histoire.

En 2016, tous ensemble, nous avons créé l’histoire. Le mérite va à chaque personne de l’Art de Vivre. Votre participation, votre intention et votre attention ont rendu possible sa manifestation. Ce fut un grand moment pour l’Art de Vivre et pour le monde entier.

Nous avons plusieurs réalisations, je ne peux pas toutes les énumérer.

En septembre 2016, nous avons organisé l’éthique dans les sports au siège social de la FIFA. Pour la première fois dans l’histoire, nous avons fait prendre conscience aux gens de la nécessité d’apporter de l’éthique dans les sports. C’était très bien. http://ethicsinsports.ch

Si nous additionnons 2017, ça donne le chiffre 1 (2+0+1+7=1). Alors, je souhaite à tous un soleil lumineux. Le chiffre 1 est le nombre du soleil. Je souhaite à tous un soleil radieux en 2017. Cette année, que la connaissance se lève dans votre vie. Et le plus important, c’est que la connaissance soit sur le siège avant dans votre vie. Tout le monde possède la connaissance; parfois, elle est assise quelque part derrière, elle n’est pas sur le siège avant. Quand la connaissance dort, c’est l’ignorance. Lorsque la connaissance est sur le siège arrière, cela mène au regret. Quand la connaissance est sur le siège avant, le siège du conducteur, il n’y a que la joie, il n’y a que la célébration dans la vie. Chaque situation est une occasion de célébrer, car il n’y a que la célébration dans la vie. Nous célébrons dans chaque situation, car la vie est une célébration. Donc, souhaitez que la connaissance soit sur le siège avant en 2017.

Tout le monde possède des qualités. La personne courageuse apprécie les qualités partout où elle se trouve, même chez ses ennemis. Savoir apprécier les qualités est en soi une très belle qualité. C’est la sagesse. Donc, que le soleil qui vient apporte à tous la sagesse durant la nouvelle année! Bonne année tout le monde! Puissiez-vous mettre la connaissance sur le siège du conducteur et non sur le siège arrière. Alors parfois, elle vous fera des suggestions et vous donnera des idées. Nous passerons plus de temps dans la connaissance en approfondissant la sagesse.

La vie est si magnanime! La vie est si grande. Ce que vous croyez être la vie n’est que la pointe de l’iceberg. Nous voyons la vie comme du travail, de l’argent, une relation, joindre les deux bouts. C’est cela la vie. Toute la vie tourne autour de l’argent, des relations et de la réputation, trois choses. En essayant d’obtenir ces trois choses, vous perdez votre santé. L’argent, la réputation, les relations – en obtenant ces trois choses, la santé, qui était présente naturellement en vous, vous la perdez. Maintenant, la santé, l’argent, les relations et la réputation, tout tourne autour de ces quatre choses et vous tournez en rond à essayer de les obtenir, ce qui vous rend malheureux. Et lorsque vous êtes malheureux, vous perdez les quatre – la santé, l’argent, la réputation et les relations. C’est ce que les gens appellent la vie! Maintenant, ce que nous disons est très révolutionnaire – la vie est une célébration, la vie est un engagement, la vie est la sagesse et la vie est le seva (service). La vie tourne autour de ces quatre choses. La vie tourne autour du service, de la célébration, de faire de la vie une célébration. Mes chers, vous disposez d’une si courte période de temps sur cette planète, pourquoi rendez-vous autant de gens malheureux autour de vous, et vous devenez malheureux vous-même. Cela importe peu qui a dit quoi, quand et où. Cela n’a aucune importance. Notre vie ne dépend pas de ce que quelqu’un a dit, ou de votre réputation. Elle va bien au-delà.

Donc quand la vie tourne autour de l’engagement, de prendre soin des autres, cela est le service, puis la célébration, la sagesse, acquérir la sagesse et la connaissance dans la vie. Faire de la vie une célébration, créer la célébration autour de vous, élever l’esprit humain, générer de l’enthousiasme chez les autres et en soi. Être engagé à faire du bien et à prendre soin des autres. Quand la vie tourne autour de ces quatre choses, l’argent vient, la réputation vient, les relations s’améliorent, les relations sont présentes, vous êtes liés à tout le monde, et alors vous conservez la santé. Donc ce que vous vouliez, vous l’avez déjà lorsque vous ne focalisez pas sur ces choses. Lorsque vous focalisez sur les quatre premières choses et mettez de côté les quatre autres, alors vous devenez malheureux. Vous comprenez? Si vous ne vous souciez pas des autres, et que vous ne vous engagez pas, les relations ne fonctionnent pas. Si vous n’avez pas d’engagement et de sagesse, l’argent ne viendra pas, ni la réputation. Si vous ne faites pas de la vie une célébration, la santé ne sera pas bonne.

Mettez donc ce message sur votre réfrigérateur : En 2017, que ma vie tourne autour de la sagesse, de la célébration, du service et de l’engagement – ces quatre choses. Et ce que j’obtiendrai par elles est la santé, l’argent, une relation et la réputation.

Le temps se tient devant vous. Ce temps apporte des défis, du charme et, bien entendu, le changement fait partie du temps. Avec la sagesse, vous pouvez voguer sur lui très aisément. Relevez le défi et appréciez le charme qu’il vous apporte.

 

https://www.youtube.com/watch?v=BOymfm4F5rg

Ecrit

photos (1578 of 1628)-1L’aventure du yoga commence là où vous êtes. Que vous soyez fort ou souple importe peu.

En Occident, on a tendance à croire que le yoga se limite aux flexions et aux torsions, que ce ne sont que des postures physiques. Toutefois, la discipline complète du yoga amène la personne d’un niveau d’existence grossier à un profond silence intérieur.

Lorsque j’ai fait la connaissance de la Fondation l’Art de Vivre pour la première fois, je pratiquais déjà la médecine. J’avais une connaissance de base de l’anatomie et de la physiologie, et de leur fonctionnement. Le yoga a ajouté quelque chose de merveilleux à cette connaissance. Il a amélioré ma façon de considérer mes patients et de les traiter ; la vision de ma propre santé a changé et la façon dont je prends soin des gens aussi.

Le yoga a contribué à ma croissance en tant que personne, mère, épouse et médecin. Il m’a donné une compréhension profonde de la nature humaine, du fonctionnement du corps et du mental, et de la façon de s’élever au-dessus des difficultés qu’ils représentent. La philosophie du yoga nous aide à comprendre les mécanismes du mental et du complexe corps-mental.

Par exemple, vous éprouvez une douleur dans votre corps, mais cette douleur provoque également une réaction sur l’opinion que vous avez de vous-même relativement à ce que vous pensez pouvoir faire ou ne pas faire. Cela éveille des sentiments et des émotions sur vous-même et vos capacités. Donc, le yoga ne concerne pas seulement votre corps, mais aussi vos pensées, vos sentiments et vos émotions. Et cela se répercute dans vos interactions avec les gens, votre qualité de vie et la leur.

L’une des premières choses dont vous devenez conscients lorsque vous faites du yoga, c’est s’il y a des douleurs dans le corps. Celles-ci peuvent, par exemple, être causées par des déséquilibres dans la force physique ou la souplesse. Peu importe la cause, pour y remédier, nous devons apprendre comment apporter les corrections et cesser de répéter ce qui provoque la douleur. Tout cela fait partie du yoga.

Lorsque vous apprenez le yoga l’Art de Vivre, vous apprenez non seulement à prendre soin de votre corps, mais aussi à composer avec la douleur, les pensées et les émotions qui surgissent. Si vous pouvez apprendre à devenir plus compréhensifs et conscients de la façon dont le complexe corps-mental fonctionne, vous serez moins envahis par la peur, l’anxiété, les inquiétudes et par conséquent, vous améliorerez vos réactions et interactions dans vos relations personnelles et interpersonnelles.

La plus grande joie est de comprendre que ce que je fais ou ne fais pas a des répercussions sur mon entourage, et que j’ai le choix de m’élever ainsi que ceux qui m’entourent ou de rester dans l’inconfort. Si je suis capable de prendre soin de moi-même et de mieux me comprendre, je serai en mesure d’améliorer mes relations avec les autres.

La plus grande célébration dans la vie est de savoir que tout dans l’univers, dans cette création, est relié. Le yoga renforce le corps, le rend plus souple. Il nous amène dans un profond silence et nous rend plus conscients du lien étroit qui existe entre le corps et le mental.http://www.artofliving.org/iaolc-fr

Yoga 8.5x11

Ecrit

Chaque personne qui vient faire du bénévolat amène des changements et de nouvelles idées. Henry est ici depuis novembre. Il a introduit les jus et smoothies frais aux déjeuners et a commencé à faire des germinations pour les salades. Il nous a montré une méthode de germination simple que vous pouvez essayer.

 

IMG_0146Acheter deux pichets d’eau en plastique.

 

 

 

Prendre un pichet et percer de petits trous dans le fond.

Prendre ce pichet et le placer dans le second pichet.  Les poignées devraient être alignées de sorte qu’il y ait une entrée d’air entre les deux pichets.

IMG_0338 IMG_0335

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prendre les graines ou fèves que vous souhaitez faire germer et les verser dans le contenant jusqu’à un peu moins que 3/4. Utiliser de grosses graines telles que mung, fenugrec ou lentilles. Les petites graines, comme les brocolis, passeront dans les trous.

IMG_0340

 

mung3 lentils fenugreek-seeds--bukkehornsfr_-hel-asatrading_1

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien rincer les graines, puis remplir les contenant d’eau. Laisser tremper pendant 12 heures ou une nuit. IMG_0343

Mettre le couvercle sur le contenant et laissez-le sur le comptoir.

IMG_0348

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0344

Après 12 heures, enlever l’eau et bien rincer les graines.

L’eau s’écoulera du dessous du contenant.

L’eau qui reste s’accumulera dans le second pichet et vous pourrez le vider le lendemain.

 

Vous pouvez conserver les grands contenants de plastique de laitue pour y mettre vos germinations, qu’il faut réfrigérer lorsque la germination est complète.

Recettes https://sproutpeople.org/sprout-recipes

IMG_0353

Ecrit

Screen Shot 2016-01-13 at 2.28.24 PMJ’adore les films. Mais au cinéma, mon choix du film Tomorowland, un film familial de Disney, a été de loin le meilleur. Cela m’a toutefois surprise. Il a fait ce que j’aime le plus dans un film : il a éveillé la connaissance. Il m’a rappelée qu’il y avait une époque où nous croyions que l’avenir serait fantastique, incroyable, un monde qui stimulait qui notre imagination au-delà de toute mesure. Dans Tomorowland, cette vision a été remplacée par un présent rempli de violence, de changements climatiques et de gens qui sont stressés et malheureux. Cette vision, dans ce film, a été présentée à un point tel que le monde se dirige vers l’extinction. Pour changer cela, il faut créer une nouvelle vision et en prendre la responsabilité.

En 2016, cela est encore possible. Sri Sri Ravi Shankar, un leader spirituel humanitaire, et le fondateur de la Fondation l’Art de Vivre, invite le monde à aller en Inde du 11 au 13 mars. L’intention est que 3,5 millions de personnes célèbrent la diversité culturelle par la danse et la musique, et méditent ensemble. Dans son discours du Nouvel An, Sri Sri a dit : « La méditation en groupe s’appelle yagya. Les bienfaits de la méditation sont amplifiés plusieurs fois. Alors imaginez 3,5 millions de personnes qui s’assoient et méditent. Cela crée une énorme vibration ou énergie dans l’univers, qui est destinée à faire beaucoup de bien. » En célébrant simultanément la diversité et l’unité, nous créons une onde de changement positive.

Mais où se situe notre responsabilité? De quoi le monde a-t-il besoin? Sri Sri nous dit : « D’abord, protéger l’environnement. Dans la rivière du temps, des déchets flottent pour que nous les ramassions. Nous devons agir pour enlever les déchets. Par déchets, je veux dire le terrorisme, le stress et la violence dans la société. Prenons la résolution de faire savoir aux gens que nous appartenons tous à une grande famille mondiale. C’est la résolution que nous devons prendre pour 2016. » Sri Sri donne un aperçu de ce que nous pouvons faire pour changer le monde. « Je ferai l’impossible pour unir les gens – le cœur et l’esprit des gens, pour nettoyer le cœur et l’esprit des gens, pour faire en sorte qu’il y ait plus de célébration, d’harmonie, d’amour et d’unité chez les gens que de guerres, et de violence conjugale et sociétale. »

Au fil du temps, nous sommes témoins surtout des différences, du saccage de l’environnement et de l’accroissement de la richesse sans considération. Nous devons revenir au service, à la célébration et à nous-mêmes. Sri Sri dit : « Nous devons protéger le temps. Le garder pur et digne d’être célébré. Pour cela, nous devons empêcher que des événements violents soient déversés dans l’année 2016. Voir comment nous pouvons supprimer la négativité et résoudre les conflits. Le pouvoir de la bonté est de loin supérieur à celui du mal. »

L’année 2016 nous donne l’occasion d’unifier, de créer un monde qui valorise l’amour plutôt que la haine, et l’harmonie plutôt que la violence. Sri Sri Ravi Shankar offre au monde ces possibilités, par l’intermédiaire de l’organisation internationale qu’il a fondée, et la célébration des cultures du monde en Inde.

Festival Mondial des Cultural

http://www.artofliving.org/ca-en/world-culture-festival

FestivalMondialDesCultures@gmail.com

Ecrit

 

 

Screen Shot 2016-01-07 at 12.25.47 PM

 

Donc, les gens nous regardent de partout dans le monde sur la webdiffusion aujourd’hui. Souhaitons à tous une bonne année. Aujourd’hui, nous sommes le 31 décembre 2015. Aujourd’hui, nous devrions passer en revue l’année qui vient de se terminer. Imaginez que vous êtes assis sur le bord d’une rivière et que vous regardez la rivière couler. Tellement de choses sont transportées par la rivière. Un bateau passe sur la rivière, des bûches flottent sur la rivière, des feuilles se retrouvent dans la rivière; des canards se promènent. Malheureusement, des déchets aussi flottent sur la rivière. Imaginez que vous êtes assis sur le bord, sur les berges de la rivière et que vous voyez toutes ces choses passer, et que vous êtes complètement imperturbables.

De la même façon, lorsque vous êtes assis sur les berges du temps et que vous regardez le temps transporter les événements, vous êtes étonnés de voir que quelque chose en vous ne change pas. Vous ne changez pas; vous n’êtes pas touchés par eux. Et revoir les événements vous aidera à être un témoin des événements plutôt qu’un participant. Comprenez-vous ce que je veux dire? Revoir tout ce qui s’est passé le mois dernier, ce qui s’est passé le mois d’avant et ce qui s’est passé encore le mois d’avant. Durant l’année, il s’est passé de merveilleuses choses et d’horribles choses sur la scène mondiale. Mais tout cela est terminé.

Donc, imaginez que vous êtes assis sur les berges d’une rivière et que vous regardez la rivière couler. À chaque instant, l’eau est nouvelle. D’innombrables choses flottent sur la rivière, des oiseaux viennent attraper des poissons puis ils repartent. Des canards font du surplace et aussi, voyez les cygnes et les canards. L’eau coule. Ils parcourent une courte distance, reviennent et demeurent dans leur zone, et ils ne sont jamais mouillés. Les canards sortent, se secouent un peu, prennent un peu de chaleur du soleil et replongent dans le lac. Le cygne a beaucoup à nous apprendre. Engagez-vous dans les événements, vous n’avez pas à fuir, mais ne les laissez pas s’agripper à vous. Si vous sentez qu’ils se sont collés à vous, alors allez sur la berge et secouez-les. La célébration, c’est lorsque vous apprenez à être sur les berges, sur la rive et que vous souriez devant les événements qui passent. Donc, de la même façon, dans la vie, de nombreux événements agréables surviennent et de nombreux événements désagréables sont survenus. Des événements agréables se sont passés; des événements désagréables se sont passés. Ils vous ont tous enseigné quelque chose, vous ont rendus plus profonds dans un certain sens, vous ont renforcés d’une certaine façon. Apprenez la leçon et allez de l’avant, sans questionner ce qui s’est déjà passé. Il est sage de ne pas se questionner sur ce qui s’est déjà passé. Qu’en dites-vous?

Donc, révisez le passé. Que se passe-t-il lorsque vous revoyez le passé? Soudainement, le passé vous a quitté. Le passé n’est plus de toute façon. Vous verrez qu’il quittera aussi votre mental, de sorte que ce qui semblait s’agripper à votre mémoire s’en ira également. Revoyez le passé et ravivez l’esprit en vous. Notre esprit est couvert de poussière. Notre esprit est couvert de cendres. Le feu de notre esprit est enterré sous les cendres. Tout ce que vous avez à faire, c’est de souffler un peu et il se rallumera. Donc, ravivez l’esprit en vous. Ravivez l’esprit. Voyez comment sont les enfants, un tel esprit, tellement de joie, tellement d’énergie et d’enthousiasme. Pourquoi sommes-nous comme cela? (Guruji montre comment nous avons l’air démoralisés). Nous recherchons l’origine de la poussière. Supposons que votre tapis est plein de poussière. Au lieu d’enlever la poussière du tapis, nous nous demandons d’où elle vient, pourquoi elle est là? Nous faisons cette analyse inutile. Si la poussière vient de la fenêtre, vous allez à la fenêtre. Oh fenêtre, la poussière est entrée par la fenêtre. Cette fenêtre! Eh bien mon cher, elle est entrée par la fenêtre, sans aucun doute. Qu’elle soit entrée par la fenêtre de l’est ou celle de l’ouest, ou du nord ou du sud est sans importance. Où elle est entrée est sans importance. S’il y a de la poussière sur votre tapis, passez d’abord l’aspirateur. C’est ce que nous faisons. Nous pensons à qui nous fait quoi, cette personne est comme ceci, cette personne est comme cela. Oubliez cela, mais quelles impressions elles laissent sur votre mental, sur vous, concentrons-nous là-dessus. Si quelqu’un a laissé une impression sur notre mental, nettoyons cela. Qui nous a recouvert de poussière est sans importance. Pourquoi devrions-nous garder la poussière? Secouez-la. Et la célébration, c’est faire cela. En cette veille du jour de l’An, accueillez tous ceux avec qui vous ne vibrez pas bien et aussi, tous ceux avec qui vous vibrez bien. Accueillez-les. Révisez le passé. Réanimez l’esprit du moment présent. En cet instant, ravivez l’esprit. Vous n’êtes pas touchés par les événements. Vous n’êtes pas touchés par les réactions des gens. Vous êtes la lumière indépendante. Vous êtes la sagesse qui n’est pas touchée par les événements et l’environnement. Ravivez l’esprit.

Et puis, nous devons avoir une vision pour 2016. Vous avez réveillé l’esprit avec tellement d’énergie et d’enthousiasme, que faites-vous avec cela? Si vous ne lui donnez pas de direction, vous deviendrez agités, sans but, sans objectif. Donc, ayez un but, ayez une aspiration, un but à court terme et un but à long terme. De toute façon, vous avez déjà un but à long terme. Ayez un but à court terme. Nous travaillerons à ce qui doit être fait dans ce monde. D’abord, protéger l’environnement. Dans la rivière du temps, des déchets flottent pour que nous les ramassions. Cela est nécessaire. Nous devons passer à l’action pour enlever ces déchets et ne plus en produire. Par déchet, je veux dire le terrorisme, le stress et la violence dans la société. La violence est le déchet du temps. La violence est le déchet que nous jetons dans la rivière du temps. Prenons la résolution de ne pas le faire. Prenons la résolution d’éduquer les gens au fait que nous appartenons tous à une grande famille mondiale. Ce sont ces résolutions que nous devons prendre pour 2016. Que ferons-nous? Je ferai l’impossible pour unir les gens, les cœurs et les esprits des gens pour nettoyer leur mental et leur cœur. Voir à ce qu’il y ait plus de célébrations, d’harmonie, d’amour et d’unité parmi les gens que de guerres, de violence conjugale et sociétale. Ce sont là les déchets que nous jetons dans la rivière du temps. Enseignons aux gens à ne pas générer ces déchets. Nous mettons tout en œuvre pour nettoyer les rivières, les berges, les océans, et protéger l’environnement.

De la même façon, nous devons protéger le temps. Garder le temps pur et digne d’être célébré. Pour cela, nous devons empêcher que des événements violents soient déversés durant l’année 2016. Donc, nous verrons comment nous pourrons enlever la négativité et gérer les conflits. Le pouvoir de la bonté est de loin supérieur à celui du mal. Cela doit être démontré.

Il y a une histoire dans les anciens Puranas. Pour pouvoir combattre les démons, la Mère divine devait détenir plus de pouvoirs. La femme à la maison avait besoin de plus de pouvoir. Donc chacun y a mis du sien, lui a remis sa spécialité. La Mère divine a reçu tous ces différents instruments, ces différents pouvoirs que tous les autres possédaient. Cela indique que l’unité de la conscience, des diverses énergies, pouvait immédiatement dissiper les ténèbres. Donc, lorsque la Mère divine a reçu les différentes habiletés, pouvoirs ou instruments des autres anges ou devas, elle est devenue invincible et elle a pu détruire toutes les forces démoniaques. C’est ce que nous appelons un yagya. Yagya signifie lorsque tout le monde se rassemble, lorsque tout le monde fait sa petite contribution pour une meilleure vision, pour une plus grande vision, pour le plus grand bien de la planète et de l’univers.

Donc, chacun est simplement là et dit : je suis ici avec tout le monde. Envoyons ce message au monde. Des gens de chaque partie du monde réunis pour livrer un message d’harmonie, de célébration, d’unité dans la diversité. N’est-ce pas? Donc c’est ce que nous continuerons à faire. Une personne seule s’assoit et médite, elle obtient quelque chose, cela s’appelle tapas. Mais s’asseoir en groupe et méditer, cela s’appelle yagya. Les bienfaits de la méditation sont amplifiés plusieurs fois. Alors, imaginez 3,5 millions de personnes assises en méditation. Cela crée une énorme vibration ou énergie dans l’univers, qui est destinée à apporter beaucoup de bien.

Donc, lorsque vous voyez que d’innombrables événements surviennent et vous laissent impassibles, vous avez un goût de l’éternité. L’éternité. Comprenez-vous ce que je veux dire? L’éternité, l’intemporalité. Vous avez un goût d’éternité lorsque vous vous assoyez sur la rive et regardez le temps. Ici le temps signifie les événements – regardez le temps transporter les événements sans être touchés par eux, quelque chose s’immobilise profondément en nous. C’est comme si le temps était gelé. Lorsque le temps gèle, vous avez un aperçu de l’éternité. Le silence lui-même signifie que tout est gelé. Le silence signifie que le temps est gelé, qu’il n’y a pas d’activité, et c’est cela le samadhi, c’est cela la méditation. Quelle belle façon de commencer la nouvelle année, avec la méditation et le samadhi!

Bien. Alors nous avons revu le passé, nous avons ravivé l’esprit – chantons plus pour raviver l’esprit – et puis, nous avons une vision pour 2016. Une vision immédiate. Je crois que nous avons tous cette même vision. Nous irons tous au Festival mondial des cultures. Après le mois de mars, nous penserons à nos autres plans, ce que nous voulons faire pour le reste de 2016, puis 2017. C’est ainsi que les années passent, les événements surviennent et nous laissent dans un espace de sérénité. Et cette sérénité est l’éternité, et c’est cela la spiritualité. La spiritualité, c’est tout ce qui nous permet d’atteindre cette réalité d’existence éternelle et sereine. La spiritualité, c’est tout ce qui nous rattache à l’éternité et à la sérénité.

Ecrit

IMG_9844

 

Ce dimanche, nous aurons notre première activité annuelle du temps des Fêtes dans la nouvelle salle de méditation. Nous offrirons un grand événement festif à la hauteur de ce magnifique bâtiment. Comme nous voulions une célébration autant pour les enfants que pour les adultes, il y aura des activités pour tous. Nous débuterons par un mot de bienvenue, un peu de yoga et une courte introduction à l’Ayurvéda. Bien entendu, il y aura un festin des Fêtes incluant des mets pour les gens qui sont intolérants au lactose ou végétaliens. Pour aider à digérer ce festin, il y aura du temps pour faire une promenade ou visiter les kiosques jusqu’à ce que la troupe Caravane vienne nous charmer et nous amuser avec le conte de la Vieille Babouchka.

 

Les portes ouvriront à 10h30. Voici l’horaire des activités

PROGRAMME

11h : Mots de bienvenue et présentation du programme de la  journée par Élie

          Mots du directeur du centre

11h30 : Introduction au yoga, à la respiration et à la méditationnew facebook

12h15 : Introduction à l’Ayurveda et démonstration de l’auto-massage

13h : Dîner

13h45 : Visite des kiosques et musique avec Élie, Evan et Christian                                  

14h30 : Spectacle de Caravane : conte de la vieille Babouchka

15h30 : Tirage dun prix de présence

15h45 : Ateliers de création de chapeaux de Noël pour les petits et les grands

16h30 : Au Revoir et à bientôt!

 

Pour enfants

11h30 à 13h30  Maquillage des visages par Marie-Ange Bernier                   

11h00 à 13h00  Activités de bricolage

13:45 à  14h30  Activités de bricolage

Ecrit

Le programme de sagesse védique est une occasion de se plonger dans la connaissance ancienne et intemporelle. Ce programme de quatre semaines inclut la cérémonie Upanayana, qui amène à renaître dans le monde spirituel par la connaissance.  La cérémonie de l’Upanayana est l’un des samskaras, ou « rites de purification » traditionnels, qui sont prescrits dans le mode de vie védique. Upanayana est un mot sanscrit qui signifie littéralement « se rapprocher ». Se rapprocher de quoi? Se rapprocher de la connaissance, du Maître.

L’Upanayana est aussi appelé Gayatri upadesha ou Brahmopadesha, qui signifient respectivement « initiation à la Gayatri » et « initiation au Brahman ». Ils réfèrent à une partie de la cérémonie durant laquelle une personne reçoit le mantra Gayatri du Guru. Il est dit que ce mantra est l’essence des Vedas qui amène le pratiquant sincère à la réalisation de la Conscience suprême (Brahman). Durant ce programme, les participants apprendront la Sandhya Vandana, une cérémonie effectuée tous les jours durant les trois moments sandhya : au lever du soleil, à midi et au coucher du soleil.

Les Vedas sont des écritures anciennes et sacrées d’une civilisation probablement plus ancienne que ce que prétendent la plupart des historiens. En plus de dater de milliers d’années, les Védas sont uniques en ce qu’ils contiennent une connaissance qui traite non seulement de spiritualité, mais aussi des principales branches de la science, allant de l’ancienne science médicale appelée Ayurvéda au Jyotish, qui détermine les influences des différentes planètes sur les divers aspects de notre vie. Cette connaissance ancienne est intemporelle et aussi valable aujourd’hui qu’elle ne l’était il y a des millénaires

Dans le programme de Sagesse védique, vous apprendrez et expérimenterez :

– Chant védique

– Cérémonie Upanayana

– Introduction au Jyotish (astrologie)

– Introduction à l’Ayurveda appliquée

– Histoires du Yoga Vasistha

– Voyage à Padayatra (optionnel)

Contact : 

Courriel : internationalevents@vvmvp.org

Pour plus d’information, visiter le : http://www.artofliving.org/bangalore-ashram/vedic-wisdom.

vedic wisdom EN-1

Ecrit

Adaptation tirée d’une visite du chef de COY Wholefood.

Tous les ingrédients sont biologiques

IMG_7790

Pâte de cari vert végétalienne
(8 portions)

Recette :

1 petite poignée de noix de Grenoble (ou toute autre noix)

1 c. à thé de sucre de coco

2 c. à table d’huile de sésame crue (non rôtie)

2 tiges de citronnelle

½ c. à thé de curcuma

3 grains de poivre entiers

2 bonnes pincées d’asafoetida

1 c. à thé de graines de cumin

1 c. à thé de coriandre

1 citron entier fraîchement pressé

4 c. à table de tamari, sauce soya ou Braggs

1 bonne pincée de paprika ou une petite pincée de flocons de chili

1 grosse poignée de basilic (ou une petite poignée de basilic thaïlandais)

1 morceau d’environ 3 cm de galanga ou de gingembre

½ poivron vert coupé en dés

 

Mettre tous les ingrédients dans un mélangeur ou robot culinaire à haute vitesse, et mélanger jusqu’à consistance uniforme. Cette pâte peut être réfrigérée pendant 2 à 5 jours.

 

Cari vert thaïlandais (4 portions)

½ recette de pâte de cari vert

1 paquet de tofu ferme biologique

2 tasses de légumes biologiques mélangés et coupés

1 boîte de lait de coco régulier (non allégé)

½ c. à thé d’huile de sésame crue (non rôtie)

 

Préparation

Dans une poêle à feu moyen, chauffer l’huile, ajouter le tofu et cuire jusqu’à ce qu’il soit légèrement brun et qu’une peau se soit formée. Cela empêche le tofu de se briser. Mettre de côté.

Dans la même poêle, ajouter la pâte de cari et les légumes biologiques, et chauffer jusqu’à ce que tout soit cuit, mais encore ferme, soit de 7 à 10 minutes. Mettre le feu à moyen-doux. Ajouter le lait de coco et bien mélanger pendant environ 1 minute. Ajouter le tofu et mélanger de nouveau pendant une autre minute. Certains ajoutent un peu plus de citron, de sel ou de sauce soya. Garnir de coriandre ou basilic frais, et de citron. Servir avec du riz cuit à la vapeur.